La filière afghane: Prix Interpol'Art 2015 (Polar) par Pierre Pouchairet

La filière afghane: Prix Interpol'Art 2015 (Polar)

Titre de livre: La filière afghane: Prix Interpol'Art 2015 (Polar)

Éditeur: Éditions Jigal

Auteur: Pierre Pouchairet


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Pierre Pouchairet avec La filière afghane: Prix Interpol'Art 2015 (Polar)

Livres connexes

Un polar façon « caméra à l’épaule » au tempo époustouflant, où se mêlent terrorisme, drogue et géopolitique mondiale

Alors que la France est la cible d’actes terroristes, Gabin, Marie et leurs collègues de la PJ enquêtent sur des dealers qui opèrent dans une cité de Nice. Après l’identification d’un réseau structuré et multicarte, les investigations vont remonter jusqu’en Afghanistan. Là-bas, entre le retrait des forces internationales et la succession d’Hamid Karzai, une page est en train de se tourner dans une ambiance délétère. Et c’est dans un climat de suspicion et de corruption généralisée doublé d’une violence aveugle que le flic niçois va découvrir les liens entre trafic de drogue et terrorisme ! De Nice à Kaboul, du Helmand aux Pyrénées s’engage alors, pour Gabin et son équipe, une traque impitoyable pour éviter le pire…

Une enquête trépidante, un récit éprouvant apportant un éclairage de l’intérieur et très au fait des choses, des gens et des coutumes locales de l’Afghanistan.

CE QU’EN PENSE LA CRITIQUE

L’auteur tient ses lecteurs en haleine jusqu’à la dernière page et l’on regrette de refermer un livre qui nous vaut (avec plaisir) quelques nuits blanches. Pierre Pouchairet joue dans le cour des grands ! - Le Nouvel Obs

La guerre, là-bas telle que l'Occident l'a perdue, et la guerre ici, telle qu'il s'apprête peut-être à la perdre. Sa filière afghane enfonce un clou qui fait de plus en plus mal… - Marianne

Un livre qui se dévore, qui vous tient en haleine et ne vous laisse jamais indifférent. - Culture Chronique

D'une plume scalpel et froide, Pierre Pouchairet taille, fauche, sectionne. Et ça déchire ! - Intramuros

Une fin digne d'un blockbuster, indécise, tragique, et un roman qui vous tiendra en haleine à chaque ligne, le tout saupoudré de bien des informations essentielles à la compréhension de ce qui se joue aux confins des zones tribales. Pour son deuxième polar, Pierre Pouchairet a fait très fort. - Quatre sans Quatre 

À PROPOS DE L’AUTEUR

Pierre Pouchairet est né en 1957. Dans une vie précédente, il était commandant de la police nationale, chef d’un groupe luttant contre le trafic de stupéfiant à Nice, Grenoble ou Versailles. Il a également été à plusieurs reprises en poste dans des ambassades, a représenté la police française au Liban, en Turquie, a été attaché de sécurité intérieure en Afghanistan, pays qu’il a parcouru du nord au sud. Il a passé plus de 4 ans à Kaboul, y a été témoin de nombreux attentats et y a travaillé en étroite collaboration avec les Afghans. Aujourd’hui à la retraite, il vit à Jérusalem.

Il a publié en 2013 un livre témoignage Des flics français à Kaboul et Coke d’Azur en 2014. Avec, à chaque fois, cette volonté de mettre au grand jour – et sous la lumière crue du terrain – la réalité brute de notre Histoire contemporaine.
Pierre Pouchairet a également reçu le Prix du Quai des Orfèvres 2017 pour son roman Mortels Trafics.