Trois heures avant l’aube: Finaliste Prix Michel Lebrun (Polar) par Gilles Vincent

Trois heures avant l’aube: Finaliste Prix Michel Lebrun (Polar)

Titre de livre: Trois heures avant l’aube: Finaliste Prix Michel Lebrun (Polar)

Éditeur: Éditions Jigal

Auteur: Gilles Vincent


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Gilles Vincent avec Trois heures avant l’aube: Finaliste Prix Michel Lebrun (Polar)

Livres connexes

Une enquête autour de trois faits divers, trois parcours cabossés, trois vies brisées.

Prier pour le meilleur, se préparer au pire ! Quel lien existe-t-il entre Kamel, jeune Marseillais d’une vingtaine d’années, Sabrina, femme de ménage à Valenciennes, et Grégor, ouvrier d’abattage près de Lorient… Entre les tragédies de notre temps et les personnages laminés par le monde d’aujourd’hui se tisse la chronique d’une époque où les destins hésitent entre fuite, abandon et passage à l’acte…
Touchée de plein fouet par ces affaires enchevêtrées, la commissaire Aïcha Sadia va, dans cette nouvelle enquête, basculer sous nos yeux de la force à l'anéantissement.Finaliste Prix Michel Lebrun, Prix du Périgord Vert 2016 et Prix Littéraire Mauvais Genre du Val Vert du Clain.

Un roman aussi sombre que passionnant, riche en émotions ! 

EXTRAIT

Trois heures, l'heure du flash RTL: « Jean-Marc Ducroix a sollicité sa liberté conditionnelle. C'est donc par l'intermédiaire de son avocat que Ducroix a demandé à purger sa peine à l'extérieur de la prison, sous la surveillance d'un bracelet électronique. La justice belge devrait se prononcer fin janvier2013…»
Sabrina a éteint le poste. Elle s'est mise à respirer lentement, comme s'il fallait économiser l'oxygène. Elle a garé sa voiture, a traversé le parking jusqu'à l'entrée du bloc J, s'est enfermée dans l’ascenseur puis a verrouillé la porte de l'appartement à double tour. Elle a fait couler une cafetière pleine et s'est assise dans la cuisine, près de la fenêtre. Elle a regardé le ciel, la circonvolution des nuages, observé les immeubles en face, tenté d'imaginer la vie des autres, à se satisfaire du minuscule de leur existence, la leur, la sienne. 

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

Gilles Vincent comble son lecteur par son savoir-faire… Il déroule avec brio le fil d’une histoire passionnante… Nous sommes littéralement sous le charme de l’écriture de cet auteur qui utilise à merveille la matière première essentielle de l’écrivain, les mots. - Le Noir Émoi

[U]n roman noir efficace et émouvant dont les protagonistes, à la fois victimes et bourreaux, sont lancés dans une spirale de violence dont on devine qu'elle les condamne inexorablement. - Roger Martin, Vie Nouvelle

Trois heures avant l'aube, ou le trait d'union qui cimente les univers du polar et du thriller et ralliera les suffrages des amateurs de ces deux genres littéraires. - Blog ÉmOtions

À PROPOS DE L'AUTEUR

Gilles Vincent est né à Issy-les-Moulineaux le 11 septembre 1958. Un grand-père député du Front Populaire, grand résistant, déporté… Une grand-mère institutrice, hussarde de la République, bouffeuse de curés. Un père prof de Fac, une mère prof de Lettres, puis psychanalyste. Et c’est du côté de Valenciennes qu’il passe sa jeunesse dans laquelle ne trouvent grâce à ses yeux que les livres et les mondes imaginaires. À 14 ans, au Maroc, il dévore San Antonio jusqu’à en oublier la magie du désert. Sa décision est prise : plus tard lui aussi il racontera des histoires. À 20 ans, il abandonne ses études pour une carrière de commercial. Puis il rejoint le sud, Marseille tout d’abord puis les environs de Pau où il vit depuis quelques années, tout entier consacré à « l’aventure des mots » : ateliers, classes, conférences et romans. Dans les auteurs qui l’ont marqué, on retrouve Duras, Besson, Van Cauwelaert, Jim Harrison, Jesse Kellerman et Frédéric Dard bien sûr ! Dans ses passions se mêlent le ciné, les bouffes entre copains, les courses autour du lac, la lecture, les rêves, tous les rêves, et Madrid où il se verrait bien vivre un jour…