L'œil du totem: Un polar écossais palpitant (Les enquêtes de l'inspecteur Sweeney t. 5) par John-Erich Nielsen

L'œil du totem: Un polar écossais palpitant (Les enquêtes de l'inspecteur Sweeney t. 5)

Titre de livre: L'œil du totem: Un polar écossais palpitant (Les enquêtes de l'inspecteur Sweeney t. 5)

Éditeur: Éditions Head over Hills

Auteur: John-Erich Nielsen


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

John-Erich Nielsen avec L'œil du totem: Un polar écossais palpitant (Les enquêtes de l'inspecteur Sweeney t. 5)

Livres connexes

Avec L'œil du totem, John-Erich Nielsen nous surprend une nouvelle fois !

Après la découverte du corps d'une jeune Australienne, sauvagement égorgée en plein centre d'Edimbourg, l'enquête de l'inspecteur Sweeney va prendre une tournure inattendue.
En effet, la victime n'est autre que la fille du magnat de la presse internationale, Robert Culloch. Et les investigations de Sweeney lui désignent clairement la piste australienne...
Alors préparez-vous, et partez pour une aventure palpitante au cœur du bush !

"Sauvagement égorgée dans St Andrew Square, Margaret Culloch ne sourit plus. Les yeux grands ouverts, la jeune étudiante a le regard pétrifié par l’horreur…
Son père, l’Australien Robert Culloch, ami du Premier ministre, est à la tête d’un véritable empire financier.
En apprenant la nouvelle, Culloch s’est précipité à Edimbourg. Si nous n’arrêtons pas l’assassin au plus vite, il menace de déclencher une tempête médiatique qui nous balaiera tous, policiers et politiques.
Malheureusement, nous n’avons toujours pas la moindre piste.
À part… À part ces incroyables traces d’ADN…"
Inspecteur Sweeney - Police criminelle d’Edimbourg

Laissez-vous embarquer dans les pas de l'inspecteur Sweeney pour cette cinquième aventure !

EXTRAIT

– La fille égorgée, c’est vous ?
La question fit sursauter Sweeney. Concentré sur son ordinateur, et ce maudit rapport qu’il lui fallait encore taper, l’inspecteur n’avait pas remarqué l’arrivée du visiteur. Et même s’il avait déjà reconnu la voix dans son dos, le jeune homme ne put s’empêcher de se retourner, comme par réflexe.
Mais oui, c’est bien lui ! identifia Sweeney la silhouette dans l’embrasure de la porte. Le commissaire Wilkinson ! Que vient-il faire au bureau un dimanche ? Et à trois heures du matin par-dessus le marché ?
Puisque son supérieur, le regard noir mais toujours muet, lui laissait le temps de la réflexion, l’inspecteur songea : Est-ce que sa femme l’a mis à la porte ? Ou est-ce que le patron a tellement arrosé sa soirée qu’il préfère venir cuver au bureau, avant de partir affronter la colère de madame ? Tu parles d’un alibi ! s’amusa-t-il encore.
Toutefois, l’à-peu-près vestimentaire du commissaire révélait plus sûrement la maladresse dont il avait fait preuve pour s’habiller en pleine nuit, que la dégaine fatiguée d’un ivrogne : un pardessus déboutonné, le col ouvert d’une chemise défraîchie, et un pantalon sans ceinture, Wilkinson s’était visiblement emparé des vêtements qui lui tombaient sous la main. Tout cela était inhabituel de la part de son supérieur.

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

Le nœud de l'intrigue est un grand classique du genre. Servi par une narration naturelle, le récit est entraînant. Voilà un petit suspense bien agréable. - Claude Le Nocher, Rayon Polar

À PROPOS DE L'AUTEUR

John-Erich Nielsen est né le 21 juin 1966 en France. Professeur d'allemand dans un premier temps, il devient ensuite officier (capitaine) pendant douze ans, dans des unités de combat et de renseignement. Conseiller Principal d'Education de 2001 à 2012, il est désormais éditeur et auteur à Carnac, en Bretagne.
Les enquêtes de l'inspecteur Archibald Sweeney - jeune Ecossais dégingandé muni d'un club de golf improbable, mal rasé, pas toujours très motivé, mais ô combien attachant - s'inscrivent dans la tradition du polar britannique : sont privilégiés la qualité de l'intrigue, le rythme, l'humour et le suspense.
À la recherche du coupable, le lecteur évoluera dans les plus beaux paysages d'Ecosse (Highlands, île de Skye, Edimbourg, îles Hébrides) mais aussi, parfois, dans des cadres plus "exotiques" (Australie, Canaries, Nouvelle-Zélande, Irlande).